image description

Projet d’apport d’une capacité de 200 MW pour réduire le déficit énergétique de l’Afrique subsaharienne

Aboadze, Ghana – 14 décembre 2016 – Amandi Energy Limited (Amandi Energy) a annoncé aujourd’hui le bouclage du montage financier du projet de centrale électrique d’Amandi Energy (le “Projet Amandi”) et le lancement de la construction de cette centrale de 200 mégawatts (MW) à cycle combiné et deux combustibles à Aboadze, au Ghana, qui représente une valeur de 552 M$. Il s’agit du seul projet énergétique de production d’électricité de base indépendant et à grande échelle, en Afrique subsaharienne, dont le montage financier a pu être finalisé en 2016.
La société Amandi Energy a été fondée par un consortium de développeurs possédant une grande expérience du montage de projets au Ghana et dans d’autres pays d’Afrique subsaharienne (Amandi Founder Group ou “AFG”). Pour préparer le Projet Amandi et aboutir à son bouclage financier, AFG a travaillé en partenariat avec le contributeur majoritaire du projet, Endeavor Energy (Endeavor), promoteur privé indépendant adossé à la société de capital-investissement internationale Denham Capital et spécialisé dans les projets africains, et avec Aldwych International (Aldwych), promoteur, maître d’ouvrage et opérateur de projets de production d’énergie en Afrique subsaharienne.

Le Projet Amandi sera déterminant, dans la mesure où il contribuera à pourvoir aux besoins énergétiques grandissants du Ghana. Une fois construite, la centrale électrique sera l’une des plus performantes du pays, produira plus de 1 600 gigawatt-heures par an et alimentera jusqu’à un million de foyers Ghanéens. Amandi Energy vendra l’électricité à ECG, la Compagnie d’électricité du Ghana, dans le cadre d’un contrat d’achat d’énergie (PPA) de 25 ans. La centrale sera alimentée au départ par du pétrole brut léger, mais devrait passer au gaz d’origine intérieure dès que le champ de gaz naturel offshore ghanéen de Sankofa sera entré en exploitation.

La centrale d’Amandi sera construite sur une période de 28 mois et devrait entrer en service en avril 2019. Sa construction générera 400 emplois, dont la plupart seront occupés par des Ghanéens, et son exploitation proprement dite emploiera jusqu’à 40 personnes à temps plein.

Le financement de 552 M$ nécessaire au Projet Amandi comprend 134 M$ de capital-investissement apporté par le groupement sponsor du projet composé d’Endeavor, d’AFG, d’Aldwych, du Pan African Infrastructure Development Fund 2 géré par Harith General Partners (PAIDF2) et de l’ARM-Harith Infrastructure Fund (ARMHIF). Le financement de la dette, pour le montant restant de 418 M$, est assuré par un groupement de prêteurs composé de la société de promotion des investissements privés à l’étranger du gouvernement américain – Overseas Private Investment Corporation (OPIC), qui consent un prêt de 250 M$, de CDC Group plc, dont le prêt s’élèvera à 83 M$, de Nedbank Limited et de Rand Merchant Bank.

Le Projet Amandi constitue aussi une grande réalisation pour le programme américain Power Africa, car le financement apporté par l’OPIC représente le plus gros investissement réalisé à ce jour en Afrique de l’ouest dans le cadre de ce programme. En tant que partenaires de Power Africa, l’OPIC, Denham Capital, Endeavor et Aldwych cherchent tous, à travers leurs projets, à produire un réel impact dans l’ensemble du continent, en travaillant à la fois avec les gouvernements nationaux et les parties prenantes locales pour développer les capacités nécessaires pour répondre aux besoins essentiels de nouvelles sources d’approvisionnement en électricité.

“Nous avons lancé de projet, il y a quatre ans, parce que nous ne doutions pas de la haute capacité du secteur énergétique du Ghana – a commenté un porte-parole d’Amandi Energy – et parce que nous étions déterminés à contribuer à la croissance et à la réussite du pays. Nous avons réussi à monter une équipe solide, capable de réaliser cette opération complexe. Les excellentes relations de travail que nous entretenons avec nos partenaires, Endeavor et Aldwych, nous ont permis de boucler le montage financier du projet dans les délais voulus.”

Sean Long, CEO d’Endeavor, a ajouté : “L’objectif que s’est fixé le Ghana de renforcer son secteur de l’énergie a permis de créer des conditions favorables aux investissements étrangers. Nous sommes très heureux de pouvoir travailler à la réalisation de ce projet avec à la fois le gouvernement ghanéen et ECG, AFG et Aldwych. Nous sommes aussi très fiers des équipes de Denham Capital et d’Endeavor, qui sont parvenues avec nos partenaires, engagés comme nous, à boucler le financement de la dette du Projet Amandi, pour un montant global de 418 M$, tout en continuant à mener par ailleurs d’autres grands projets énergétiques dans le reste du continent.”

Helen Tarnoy, Managing Director d’Aldwych, a déclaré pour sa part : “Aldwych International est intervenu en tant que co-promoteur et partenaire technique, dans le cadre d’une phase de développement de 2 ans et demi, et nous sommes comblés de voir nos efforts couronnés de succès.”

Et le CEO de Harith et président d’Aldwych, Tshepo Mahloele, d’ajouter : “Le bouclage financier du Projet Amandi représente un tournant majeur dans la réponse à apporter au besoin croissant de l’Afrique de pouvoir disposer d’infrastructures énergétiques fiables, et à la nécessité de palier au manque persistent de projets suffisamment bien montés et aptes à bénéficier d’un concours bancaire, dans le domaine de l’énergie. Ce projet aidera le Ghana à réaliser ses objectifs de développement et à libérer le potentiel industriel du pays.”

“Il était essentiel pour le Ghana de disposer d’une source d’énergie supplémentaire, pour répondre à l’augmentation constante de la demande, et l’OPIC est particulièrement fier, avec ce projet, de contribuer à pourvoir à ce besoin croissant,” a souligné Elizabeth L. Littlefield, PDG de l’OPIC. “Le financement et la réassurance apportés par l’OPIC vont permettre de construire une centrale au gaz à cycle combiné qui non seulement répondra à la demande énergétique, mais qui contribuera aussi à développer l’économie du pays, par la création de nouveaux emplois pour un certain nombre de Ghanéens.”

Holger Rothenbusch, Managing Director, Debt, de CDC de conclure : “Nous sommes très heureux de participer à ce projet qui représente notre plus grand engagement financier à ce jour en Afrique et qui a le potentiel nécessaire pour créer des milliers d’emplois directs et indirects dans la région, sans parler de la dynamique qu’il générera pour les entreprises existantes, grâce à la plus grande continuité d’approvisionnement en électricité que garantira la centrale.”

Dans le cadre du projet, le conseiller financier d’Amandi Energy était Fieldstone Africa, Trinity International LLP intervenant en tant que conseil juridique international, et Senet Corporate Solicitors assurant le conseil juridique côté ghanéen. Clifford Chance LLP a assuré le conseil juridique international aux prêteurs, et ENSafrica, Ghana le conseil juridique pour le Ghana. Norton Rose Fulbright LLP était conseil juridique international auprès d’Endeavor. Mott MacDonald est intervenu en tant que conseiller technique des prêteurs et Parsons Brinckerhoff Power comme ingénieur du maître d’ouvrage.
Pour obtenir davantage d’informations sur le Projet Amandi, rendez-vous sur le site www.amandi-energy.com.

###

 

A propos d’Endeavor Energy

Adossé à la société de capital-investissement Denham Capital, Endeavor Energy est un promoteur privé indépendant (IPP) spécialisé dans les projets africains. La société est basée à Houston (Texas) et possède des bureaux à Abidjan (Côte d’Ivoire), Accra (Ghana), Conakry (Guinée) et Dubaï (Emirats Arabes Unis). Endeavor Energy développe, achète, finance, possède et exploite des centrales de production d’énergie thermiques, hydroélectriques, à la biomasse, de valorisation des déchets et “hybrides et uniques dans leur conception” dans l’ensemble du continent africain.

Endeavor Energy est piloté par une équipe chevronnée cumulant plus de 200 ans d’expérience en tant qu’IPP et capable d’identifier et de réaliser des opportunités de développement de projets et d’acquisitions en Afrique et dans le reste du monde. Avec le soutien stratégique et financier de la société de capital investissement internationale Denham Capital, Endeavor Energy dispose des importantes capacités financières et opérationnelles nécessaires à la création et l’accompagnement de multiples projets de développement énergétique en Afrique. Endeavor Energy est aussi partenaire du programme Power Africa américain.

Pour obtenir davantage d’informations, veuillez nous contacter par téléphone au +1 (281) 369-5908 ou par e-mail à l’adresse contact.us@endeavor-energy.com. Pour en savoir davantage sur Endeavor, rendez-vous sur le site www.endeavor-energy.com.

 

A propos d’Amandi Founder Group
Amandi Energy a été fondé par un consortium de promoteurs créé par un groupe de personnes possédant une vaste expérience du développement de projets au Ghana et dans d’autres régions d’Afrique subsaharienne.

 

A propos d’Aldwych International
Aldwych International est une filiale à 100 % d’Aldwych Holdings, société elle-même détenue majoritairement par le PAIDF (Pan-African Infrastructure Development Fund). Aldwych a été créé en 2004 pour développer, détenir et exploiter des projets de production, de transport et de distribution d’énergie en Afrique. L’équipe dirigeante d’Aldwych possède une grande expérience de l’industrie énergétique internationale et a financé ou refinancé avec succès plus d’une vingtaine de projets énergétiques dans le monde, pour un total de 12 000 MW et près de 4 Md$, à la fois dans des pays développés et des pays en développement. Aldwych a été co-promoteur du très innovant projet éolien de Lake Turkana, au Kenya, dont il est également l’investisseur majeur, et est aussi partenaire technique et investisseur pour le projet de développement de l’IPP Azura-Edo, au Nigeria, deux projets actuellement en phase de construction. Pour en savoir davantage, rendez-vous sur le site www.aldwych-international.com.

 

A propos de Denham Capital
Denham Capital est une grande société de capital-investissement spécialisée dans les domaines de l’énergie et des ressources, avec plus de 8,4 Md$ de capitaux investis et engagés dans huit fonds différents, et possède des bureaux à Londres, Boston, Houston et Perth. Denham Capital réalise des investissements directs dans les secteurs de l’énergie et des ressources, y compris dans la production d’énergie, le pétrole et le gaz et l’exploitation minière, dans l’ensemble du monde et à tous les stades du cycle de vie des sociétés de projet. Les spécialistes de l’investissement de Denham possèdent une profonde expérience des activités opérationnelles et de l’industrie et travaillent en collaboration avec les équipes des partenaires de Denham à la réalisation d’objectifs d’investissement à long terme. Pour en savoir davantage sur Denham Capital, rendez-vous sur le site www.denhamcapital.com.

 

A propos du PAIDF 2 (Pan African Infrastructure Development Fund 2)
Harith General Partners est le plus grand gestionnaire de fonds panafricain pour le développement d’infrastructures dans l’ensemble du continent. Harith gère le PAIDF 2, d’une valeur de 435 M$, depuis son siège situé en Afrique du sud. Le PAIDF 2 est un fonds issu du premier et unique fonds d’infrastructures à 15 ans d’Afrique, le PAIDF 1, d’une valeur de 630 M$. Les PAIDF sont investis dans un certain nombre de grands projets d’infrastructures portant sur différents secteurs, tels que l’énergie, les transports et l’information, la communication et les télécommunications, et reposent sur des capitaux africains réunis par des fonds de pension publics, des établissements financiers spécialisés dans le développement, de grandes banques d’investissement et d’autres établissements financiers. Harith possède aussi des bureaux à Johannesburg et en Côte d’Ivoire.

 

A propos d’ARMHIF (ARM-Harith Infrastructure Fund)
ARMHIF est une société d’investissement à capital fixe spécialisée dans les infrastructures. Créé par Asset & Resource Management Company Ltd (Nigeria) et Harith General Partners Proprietary Limited (Afrique du sud), ARMHIF investit des capitaux dans des projets de transport, d’énergie et de services publics dans l’ensemble de l’Afrique du sud. Son premier investissement – dans l’IPP Azura-Edo à hauteur de 868 M$ – porte sur une centrale à turbines à gaz à cycle ouvert d’une capacité de 459 MW, actuellement en construction près de Benin City, dans l’Etat d’Edo State, au Nigeria. Le Projet Amandi est le deuxième investissement d’ARMHIF, mais le Fonds a également d’autres solides projets en développement. En suivant une approche intelligente du déploiement des capitaux et de la gestion des actifs infrastructurels, ARMHIF vise à contribuer de façon rentable à l’amélioration des infrastructures de l’Afrique de l’ouest, et du Nigeria en particulier.

 

A propos de l’OPIC (Overseas Private Investment Corporation)
L’OPIC est l’établissement financier du gouvernement américain pour le développement. Il mobilise des capitaux privés pour contribuer à traiter les grands problèmes de développement, et dans ce cadre fait valoir les priorités de la politique étrangère et de la sûreté nationale des Etats-Unis. En collaboration avec le secteur privé américain, l’OPIC aide les entreprises américaines à s’implanter dans les pays émergents, et du même coup à jouer un rôle de catalyseur en matière de chiffre d’affaires, d’emplois et d’opportunités de croissance, à la fois dans leur pays et à l’étranger. L’OPIC apporte aux investisseurs des financements, des assurances couvrant le risque politique, et un soutien aux fonds de capital-investissement lorsqu’il n’est pas possible d’obtenir des financements commerciaux par ailleurs. Créé en tant qu’agence du gouvernement américain en 1971, l’OPIC fonctionne aujourd’hui de façon autonome, sans aucun coût net pour les contribuables américains.
Tous les projets de l’OPIC sont réalisés suivant des standards sociaux et environnementaux très stricts et dans le respect des droits de l’homme, y compris des droits des travailleurs. En imposant systématiquement des standards élevés, l’OPIC cherche à rehausser les standards sectoriels et régionaux des pays dans lesquels la société finance des projets. L’OPIC propose des services aux entreprises commerciales nouvelles et en expansion dans plus de 160 pays.

 

A propos de CDC Group plc
CDC Group plc est l’instrument financier britannique pour le développement. Entièrement détenu par l’Etat, CDC investit en Afrique subsaharienne et en Asie du sud en vue d’y soutenir le développement économique et de favoriser la création d’emplois.
CDC Group plc investit en Afrique depuis sa création, en 1948, en apportant du capital sous toutes ses formes, y compris du capital-investissement, des prêts, des financements mezzanines et des garanties. L’actif net global de la société s’élève à 3,9 Md£. Pour en savoir davantage sur CDC Group plc, rendez-vous sur le site www.cdcgroup.com.

 

A propos de Rand Merchant Bank (RMB)
Rand Merchant Bank (RMB) est une division de FirstRand Bank Limited et l’une des plus grandes banques de financement et d’investissement africaines. RMB fait partie de l’un des plus grands groupes de services financiers d’Afrique et propose à ses clients des solutions innovantes et à valeur ajoutée en matière de conseil, de financement, de trading, de services bancaires pour les entreprises et d’investissement en principal. Au cours des vingt dernières années, Rand Merchant Bank a réalisé de nombreuses opérations de haut niveau dans plus de 35 pays d’Afrique.
Banque de financement et d’investissement de FirstRand Bank Limited (banque elle-même détenue à 100 % par FirstRand Limited), RMB possède des bureaux de représentation et des succursales au Royaume-Uni, en Inde, en Chine et au Moyen-Orient et bénéficie d’un réseau de banques de détail dans 25 pays africains, dont le Ghana.
Pour obtenir davantage d’informations sur RMB, rendez-vous à l’adresse www.rmb.co.za.

 

A propos de Nedbank
Nedbank Corporate and Investment Bank (Afrique du sud) est co-arrangeur chef de file pour la partie dette de la banque commerciale. Figurant parmi les principaux financeurs de projets énergétiques d’Afrique, Nedbank CIB est parfaitement placé pour apporter le soutien financier nécessaire aux projets énergétiques pour que ces projets bénéficient pleinement aux populations et aux collectivités. “Nous sommes fiers de notre rôle en tant que co-arrangeur chef de file et cofondateur de l’opération menée par Amandi Energy qui va améliorer la vie de nombreux Ghanéens, qui va transformer le paysage économique du pays et qui va contribuer à nourrir le développement futur du Ghana”, a déclaré Mike Peo, Head Infrastructure, Energy and Telecoms chez NCIB.
Contact médias :
Sylvester Palacios
Pierpont Communications
(pour le compte d’Endeavor Energy)
Tél. : +1 512-448-4950
E-mail : spalacios@piercom.com