image description

LET GIRLS LEARN

11 octobre 2016 – A l’occasion de la Journée internationale des filles, l’organisation Let Girls Learn a annoncé de nouveaux engagements financiers de la part du secteur privé, pour l’équivalent de plus de cinq millions de dollars, dont une subvention de 400 000 $ apportée sur quatre ans par Endeavor Energy, pour contribuer à abattre les obstacles qui empêchent les adolescentes d’accéder à l’éducation. La fiche de synthèse de la Maison blanche présentée ici explique comment ce don de la société Endeavor va permettre de soutenir et développer différents programmes du Corps de la Paix américain axés sur l’éducation et l’autonomisation des filles au Ghana, en Guinée, en Côte d’Ivoire et dans d’autres pays d’Afrique. D’autres exemples ou témoignages tirés du Washington Post et de The Undefeated sont également présentés.
________________________________
LA MAISON BLANCHE
Bureau de la Première dame
POUR DIFFUSION IMMEDIATE
11 octobre 2016

FICHE DE SYNTHESE : A L’OCCASION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DES FILLES, LA PREMIERE DAME MICHELLE OBAMA ANNONCE DE NOUVEAUX ENGAGEMENTS EN FAVEUR DU PROGRAMME LET GIRLS LEARN

Depuis mars 2015, Let Girls Learn a investi plus d’un milliard de dollars dans différents programmes, nouveaux ou existants, mis en place par le gouvernement américain et visant plus de 50 pays, et annonce aujourd’hui une nouvelle aide en provenance du secteur privé en faveur de l’éducation des filles, qui s’élève à plus de cinq millions de dollars

En association avec le Département d’Etat américain, l’USAID (l’agence des Etats-Unis pour le développement international), le Corps de la Paix américain, Millennium Challenge Corporation et, plus récemment, avec le Département du Travail et celui de l’Agriculture, le mouvement Let Girls Learn gère environ un milliard de dollars répartis entre différents programmes et plus de 50 pays pour contribuer à supprimer les obstacles auxquels les jeunes filles sont confrontées, à l’école comme en dehors, pour pouvoir tout simplement accéder à une éducation qu’elles méritent.

La Journée internationale des filles est aujourd’hui l’occasion pour Let Girls Learn d’annoncer de nouveaux engagements financiers de la part du secteur privé, pour l’équivalent de plus de cinq millions de dollars, qui vont contribuer à abattre les obstacles qui empêchent les adolescentes d’accéder à l’éducation. Depuis le lancement de l’initiative Let Girls Learn, la Maison Blanche a annoncé avoir recueilli près de 100 promesses de dons et d’aides, en provenance du secteur privé, en faveur de l’éducation des jeunes filles. En mobilisant des gouvernements du monde entier, de même que le secteur privé, la société civile et beaucoup d’autres acteurs, le mouvement Let Girls Learn mène une action qui contribue à améliorer l’avenir de millions d’adolescentes dans le monde.
Pour découvrir plus en détail toutes les réalisations de Let Girls Learn, cliquez ici.

Nouvelles annonces

Autour de son action LET GIRLS LEAD, l’organisation RISE UP s’engage pour de nouveaux programmes d’un montant global de 2,5 millions de dollars qui doivent permettre aux jeunes filles du Malawi d’aller au bout de leur scolarité et de retarder du même coup leur mariage, dans le cadre d’une nouvelle initiative baptisée ENGAGE. ENGAGE est un programme très concret qui répond aux besoins complexes des adolescentes vulnérables en leur permettant de poursuivre leur scolarité et d’éviter d’être contraintes trop tôt au mariage. Le but de Rise Up est de parvenir à ce que son programme bénéficie à pas moins de 300 000 jeunes filles marginalisées du sud du Malawi. Rise Up s’attachera aussi à s’assurer le soutien du secteur public en faveur des droits des filles, en investissant dans le développement de leaders visionnaires, au Malawi, afin de créer avec eux des solutions innovantes qui faciliteront l’accès des filles à l’éducation.

Pour obtenir davantage d’informations, veuillez contacter Denise Dunning.
La FONDATION NEWMAN créée par Paul Newman annonce qu’elle va faire un don de 200 000 $ au fonds Let Girls Learn du Corps de la Paix américain. Elle donnera par ailleurs 800 000 $ au mouvement Shining Hope for Communities (SHOFCO), qui gère la Kibera School for Girls, au Kenya, et qui aide ainsi les filles à poursuivre leur scolarité au lycée.
Pour obtenir davantage d’informations, veuillez contacter Jan Schaefer.

 

ENDEAVOR ENERGY, promoteur privé et producteur d’énergie indépendant, va faire don de 400 000 $ sur quatre ans au fonds Let Girls Learn du Corps de la Paix américain, en soutien aux projets que mènent ses volontaires en Afrique en faveur de l’éducation et de l’autonomisation des jeunes filles. En tant que partenaire du programme Power Africa, Endeavor continue à accompagner l’initiative du président Obama pour permettre à toujours plus d’habitants dans le monde d’accéder à l’électricité.

Pour obtenir davantage d’informations, veuillez contacter Mike Gehrig.

 

Le CENTRAL ASIA INSTITUTE s’est engagé à verser 500 000 $ en faveur de différents services et programmes d’éducation qui bénéficieront aux adolescentes de certaines communautés d’Afghanistan qui sont les plus touchées par les conflits et la pauvreté. Ces actions comprennent notamment la construction de murs d’enceinte et de latrines, qui sont essentielles pour permettre aux jeunes filles de rester à l’école. Des centres d’enseignement accéléré seront également créés pour permettre à des jeunes filles qui n’avaient pas accès à la scolarité de se préparer à une éducation formelle. Des centres d’alphabétisation et de formation professionnelle contribueront par ailleurs à autonomiser un certain nombre de jeunes filles, en leur apprenant à lire, à écrire et à compter. Des bourses seront également mises en place. Par cet engagement, le Central Asia Institute pense pouvoir venir en aide à 25 000 à 30 000 adolescentes.
Pour obtenir davantage d’informations, veuillez contacter Hannah White.
L’organisation californienne à but non lucratif WATER CHARITY et la National Peace Corps Association américaine ont fait savoir qu’elles faisaient don de 200 000 $ à l’initiative Let Girls Learn menée par les volontaires du Corps de la Paix américain et qui se matérialise notamment par des projets menés autour de l’accès à l’eau, l’assainissement, la santé publique et l’environnement. Ces projets sont mis en œuvre par exemple dans des villages ruraux, pour améliorer l’accès à l’eau potable et pour éviter aux filles d’avoir à parcourir chaque jour de longues distances pour aller chercher de l’eau pour leur famille. D’autres projets portent sur la construction, dans les écoles, de toilettes pour les filles qui préservent suffisamment d’intimité et favorisent l’hygiène, afin de créer un environnement favorable au maintien des filles dans les écoles.

Pour obtenir davantage d’informations, veuillez contacter Averill Strasser.
WORLD LEARNING et THE WOMEN’S REFUGEE COMMISSION annoncent le lancement de “Pathways to Refugee Education”, nouveau programme de collaboration d’un montant de 250 000 $ qui s’inscrit dans la mouvance de l’initiative Let Girls Learn. Ce programme favorisera l’accès à l’éducation formelle et informelle pour un certain nombre d’adolescentes vivant dans un cadre difficile, en commençant par le Liban. Le projet apportera une assistance technique et les conseils d’experts à la fois aux gouvernements, à la société civile et aux organismes internationaux qui conçoivent, financent et mettent en œuvre des programmes d’assistance visant à améliorer les difficiles conditions de vie et les besoins des adolescentes.
Pour obtenir davantage d’informations, veuillez contacter Kimberly Abbott.
GIRL STARTER annonce un don de 100 000 $ en faveur du fonds Let Girls Learn du Corps de la Paix américain. Girl Starter est une nouvelle société du secteur des médias qui cherche à combiner le divertissement et la technologie pour aider les jeunes filles – tant aux Etats-Unis qu’à l’étranger – à créer leur propre entreprise. Dans une série de téléréalité qui sera diffusée en 2017, des jeunes femmes désireuses de commencer à créer leur propre activité apprendront l’abc de l’obtention de financements et de l’élaboration d’une stratégie, en s’appuyant sur le fonds Let Girls Learn du Corps de la Paix pour recueillir des fonds.

Pour obtenir davantage d’informations, veuillez contacter Jeannine Shao Collins.
La BARNEYS NEW YORK FOUNDATION s’engage pour le fonds Let Girls Learn du Corps de la Paix américain. Le don de la fondation bénéficiera directement aux projets menés par les volontaires du Corps de la Paix pour abattre les obstacles qui empêchent les adolescentes d’accéder à l’éducation.
Pour obtenir davantage d’informations, veuillez contacter Ashley Calandra.
CNN FILMS va diffuser en exclusivité un nouveau film qui raconte comme des jeunes filles parviennent à surmonter d’incroyables difficultés pour poursuivre leur scolarité et parvenir à transformer leur vie. Ce film est intitulé We Will Rise : Michelle Obama’s Mission to Educate Girls Around the World. Il sera d’abord diffusé les 11 et 12 octobre et comprend la participation de la Première dame Michelle Obama, et de Meryl Streep, Freida Pinto et la journaliste de CNN Isha Sesay. Ce film d’une heure a été coproduit avec The Documentary Group, qui a déjà participé à la première coproduction de CNN Film intitulé Girl Rising.
Pour obtenir davantage d’informations, veuillez contacter Jennifer Dargan.
INSTYLE a créé une série limitée de tote bags inédits inspirée de l’initiative Let Girls Learn. Pour chacun de ces sacs fourre-tout vendu, InStyle fera don de la totalité du bénéfice (au moins 30 % du prix d’achat) au fonds Let Girls Learn du Corps de la Paix américain. Chaque sac de cette série évoque un pays différent, où l’action de Let Girls Learn contribue à introduire un changement durable. Cette collection est composée de modèles exclusifs spécialement créés par Carolina Herrera, Diane von Furstenberg, Prabal Gurung, Jason Wu, Narciso Rodriguez, Tanya Taylor, Dao-Yi Chow de DKNY, et Maxwell Osborne.
Pour obtenir davantage d’informations, veuillez contacter Reid Myers.
MPA – THE ASSOCIATION OF MAGAZINE MEDIA a mobilisé le secteur de la presse magazine et obtenu de 66 magazines imprimés qu’ils réservent dans leur édition d’automne 2016 un espace publicitaire à des annonces concernant l’initiative Let Girls Learn des pouvoirs publics américains, les éditions en question devant paraître en kiosk ou arriver chez les abonnés le jour de la Journée internationale des filles. Cette campagne publicitaire devrait atteindre plus de 60 % des adultes américains, grâce au soutien de 11 acteurs de la presse et des médias : Active Interest Media, Bloomberg Media, Bonnier, Condé Nast, Dwell Media, Forbes Media, Hearst, Meredith, National Geographic, Rodale et Time Inc.
Pour obtenir davantage d’informations, veuillez contacter Susan Russ.
PLAYBILL Inc. s’engage auprès du fonds Let Girls Learn en diffusant dans ses prochaines publications toute une série d’annonces des pouvoirs publics. Ces annonces viseront à sensibiliser les lecteurs au problème d’accès des filles à l’éducation, partout dans le monde. La campagne gagnera aussi les cinémas, à l’occasion de certaines programmations prévues à New York en novembre.
Pour obtenir davantage d’informations, veuillez contacter Mark Peikert.
ALEX et ANI annonce le lancement d’un nouveau bijou, le Daisy Charm Bangle, prévu pour mars 2017, dans la continuité de son soutien au fonds Let Girls Learn du Corps de la Paix américain. ALEX et ANI avait déjà marqué son soutien à Let Girls Learn l’année dernière, avec le bracelet Kindred Cord Daisy, dont la vente a permis de rassembler près de 200 000 $ pour permettre à des jeunes filles du monde entier d’aller à l’école.
Pour obtenir davantage d’informations, veuillez contacter Keshia Holland.
La NATIONAL PEACE CORPS ASSOCIATION(NPCA) s’est engagée à verser la contribution de sa campagne fédérale CFC de 2016 au fonds Let Girls Learn du Corps de la Paix américain, en soutien aux projets menés par ses volontaires partout dans le monde. Cette organisation caritative bénéficie d’un réseau de plus de 220 000 personnes et plus de 150 groupes affiliés. La mission de la CFC est de promouvoir et de soutenir la philanthropie à travers un programme axé sur les employés de la fonction publique fédérale, auxquels ce programme permet de contribuer à améliorer la qualité de vie des gens.
Pour obtenir davantage d’informations, veuillez contacter Glenn Blumhorst.
La BANQUE MONDIALE, qui a récemment réservé un fonds de 2,5 milliards de dollars sur cinq ans à un ensemble de projets d’éducation visant les adolescentes, a annoncé qu’elle avait d’ores et déjà investi en ce sens 530 millions de dollars depuis avril 2016. Ces fonds aideront des adolescentes à accéder à un enseignement de qualité, dans des environnements qui comptent parmi les plus difficiles au monde, et notamment au sein des communautés de réfugiés syriens, au Liban et au Pakistan, où rares sont les filles qui vont au terme du cycle secondaire, de même que dans des zones de conflit du nord-est du Nigeria.
Pour obtenir davantage d’informations, veuillez contacter Kavita Watsa.

###

Pour en savoir davantage sur cette initiative et sur l’engagement d’Endeavor, rendez-vous sur le site Let Girls Learn. Découvrez aussi les articles du Washington Post et de The Undefeated.